1. Quel est le Constat ?

Des études signées Weber Shandwick/KRC Research et MSL Group (Novembre 2014), démontrent que 33% des salariés partagent naturellement des messages, des photos ou des vidéos qui évoquent leur employeur sur les réseaux sociaux.
Autre constat : un message émanant d’une entreprise mais posté par un employé est 24 fois plus partagé que le message diffusé par la marque elle-même.

Sachant que 10 des 28 millions d’actifs sont présents sur les réseaux sociaux professionnels Linkedin et Viadeo et que les salariés ont un capital social plus important que leur entreprise, nous pouvons en déduire que leurs publications seront jugées plus authentiques et plus crédibles que si elles étaient publiées par l’entreprise elle-même.

2. Quels réseaux sociaux ?

La mise en oeuvre d’une démarche de salariés-ambassadeurs concerne essentiellement les réseaux sociaux professionnels soit Linkedin et Viadeo.

Même si des possibilités existent sur Facebook, avec notamment le champ intro des pages profils, le réseau social reste majoritairement utilisé à des fins privées. Initier une démarche de salariés-ambassadeurs sur Facebook pourrait être considéré comme intrusif et braquer vos collaborateurs.

L’utilisation de Twitter varie : on s’y rend pour s’informer et les contenus sont très majoritairement publics. De fait, le réseau social se prête à la diffusion de contenus informatifs, la complétion des prérequis sociaux étant le préalable nécessaire à la mise en oeuvre d’une politique de salariés-ambassadeurs.

3.Quels bénéfices ?

Aujourd’hui un salarié passe environ 7 heures par jour au sein de son entreprise. Il l’aborde donc régulièrement au détour d’une conversation, d’une rencontre, chez lui, en week end etc.

Nous pouvons l’affirmer sans risque : nous parlons tous de notre entreprise en dehors de ses murs. Quoi de plus logique donc que de l’évoquer sur les espaces numériques tels que les réseaux sociaux. A l’ère du digital, c’est précisément ce qui se produit.

L’image de l’entreprise n’est plus l’apanage du Top Management

La parole des salariés surpasse-t-elle celle de l’entreprise ? Est-elle plus crédible ? Une chose est sûre, elle n’est plus réservée au Top Management ou aux équipes managériales dont le discours est parfois policé.

Plus les salariés sont nombreux à parler positivement de leur entreprise, plus la notoriété de l’entreprise s’accroît. Logiquement, cela peut donner envie de la rejoindre et d’acheter ses produits.

4. Comment initier la démarche ?

Cela paraît évident mais nous le rappelons bien volontiers : un salarié n’évoquera son entreprise que si il s’y sent bien. Toutes les actions qui contribuent à améliorer son bien-être vont dans ce sens. Un bon climat social est donc la première condition de mise en œuvre d’une démarche de salariés-ambassadeurs.

La seconde étape consiste à accompagner vos salariés dans la construction de leur profil. La suite logique est l’ajout de contacts afin qu’ils puissent bénéficier d’une audience importante lorsqu’ils partagent des contenus. Enfin, ils ont besoin d’être guidés lors de ces partages . Pour cela, vous devez leur proposer des contenus directement sur vos comptes et/ou sur votre blog.

Article co-écrit avec @FBruckler et